En seulement 2 questions, un célèbre comédien a détruit plus de 17 000 couples

Le comédien écossais Daniel Sloss a mis au point un spectacle vraiment inhabituel : il développe un discours d’une heure très particulier, un show inattendu et philosophique, qui est consacré à une seule idée, et qui a déjà détruit des dizaines de milliers de couples à ce jour.

Comme l’a déclaré l’auteur lui-même, son raisonnement n’a aucun effet sur le véritable amour. Mais si une personne fait partie des 80 % de celles qui se sont trompées dans leur relation actuelle, elle va devoir répondre aux questions posées dans ce monologue et le résultat sera peut-être délicat.

Dans son spectacle, Sloss parle de l’impopularité d’être célibataire. Le comédien affirme que chacun a grandi avec cette pré-conception depuis l’enfance, citant en exemple les paroles de son père, qui a expliqué le sens de la vie à Daniel lorsqu’il avait sept ans :

Le comédien réfléchit ensuite sur le fait que ce raisonnement apparemment mignon, ainsi que la culture moderne, conduit souvent les jeunes à “choisir la mauvaise personne et à essayer obstinément de rajouter cette mauvaise pièce au puzzle”.

Cela vient du fait que la plupart des gens, selon Sloss, ne comprennent pas que tous les autres ont aussi des personnalités profondes, complexes et autosuffisantes. Ils passent également des années à assembler leur propre puzzle. Ils n’abandonneront pas leur image pour en intégrer une autre. “Tu ne serais pas d’accord si l’on te demandait la même chose. Mais puisque ces couples s’aiment bien, ils essaient d’assembler le puzzle ensemble. Et nous savons tous combien cela peut être frustrant. Mais ils sont motivés par l’amour de l’autre et la curiosité, et peut-être que pendant quelques années, tout ira bien : une partie de moi est dans le puzzle de quelqu’un d’autre, une partie du sien est dans le mien. Mais le temps n’est pas une garantie de succès. Tu peux passer deux, cinq ou 10 ans avec quelqu’un, et puis un jour, regarder le puzzle et te rendre compte que les pièces ne s’emboîtent pas bien du tout. À ce moment-là, tu dois te poser deux questions difficiles mais essentielles. Premièrement, est-ce que j’admets que j’ai gâché ces années passées ? Deuxièmement, suis-je prêt à gâcher aussi le reste de ma vie ?”

À la fin du monologue, le spectateur comprend que le père du comédien s’est trompé sur la partie centrale du puzzle, parce qu’elle doit être réservée au bonheur, et non pas à l’amour ; c’est juste que dans son cas, les deux concepts coïncident. Daniel lui-même conclut qu’il n’est pas nécessaire d’imiter le modèle social des relations obligatoires et de se changer soi-même : “Si une personne ne m’aime pas avec mes défauts, cela signifie qu’elle ne m’aime pas dans mon ensemble : elle est amoureuse d’une idée de moi, falsifiée par son esprit. Ce n’est pas ma faute si je ne suis pas à la hauteur de ses attentes”.

Ce one-man show d’une heure apparemment ordinaire a eu un véritable effet thérapeutique. Beaucoup de gens ont ensuite décidé de mettre fin à leur relation et ont remercié Sloss sur son compte Twitter. Tu es tout à fait libre de penser qu’il a tort. Mais nous te recommandons vivement de regarder son discours, et pas seulement parce qu’il s’agit d’une approche totalement nouvelle du genre stand-up.

Regarde la version officielle sur Netflix !

Attention : la vidéo contient un langage qui peut choquer certains spectateurs.

Que penses-tu du raisonnement de Sloss ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture Netflix