Pourquoi Lady Gaga a-t-elle cessé d’être la reine de l’extravagance, et pourquoi son style a-t-il tant changé ces dernières années ?

En 2019, la chanteuse et actrice Lady Gaga est devenue la première personne de l’histoire à recevoir des récompenses aux Grammy Awards, BAFTA, Golden Globes et Oscars dans la même année. Grâce à sa créativité, elle a été inscrite à plusieurs reprises dans le Livre Guinness des records, et grâce à son allure atypique, elle a reçu plusieurs surnoms (maman monstre, reine du scandale). Mais d’un autre côté, peu de gens savent que derrière cette façade excentrique et cette course à la gloire se cachent les dualités intérieures d’une personne tout à fait ordinaire...

Sympa a décidé de suivre l’évolution de la carrière de la célèbre chanteuse afin de découvrir l’histoire qui se cache derrière les paillettes. Peut-être que son histoire te semblera finalement très familière. Aussi, tu apprendras beaucoup de choses sur la personnalité de cette artiste extraordinaire.

Stefani Germanotta

“Talentueuse ? Non.”

Jusqu’en 2006, Lady Gaga était connue sous le nom de Stefani Germanotta. Lors d’une interview accordée à un célèbre tabloïd alors qu’elle était déjà à l’apogée de sa gloire, la chanteuse parle franchement de la manière dont elle a été harcelée par ses camarades d’université. Par exemple, l’époque où ses camarades de classe l’ont littéralement jetée à la poubelle restera à jamais gravée dans sa mémoire.

Lorsque Lady Gaga était à l’université, ses camarades ont créé un groupe fermé sur un réseau social, nommé “Stefani Germanotta, tu ne seras jamais célèbre”. Aujourd’hui, si on regarde les choses avec un peu de recul, il devient évident que derrière chaque photo extravagante de la chanteuse se cachent de véritables émotions.

“Quand j’ai commencé cette carrière, j’avais l’impression d’être trop bizarre pour être populaire.”

Avant la célébrité, 2006

En 2006, la future star a choisi comme nom de scène Lady Gaga. Ce fut d’ailleurs à l’initiative de son producteur, Rob Fusari, qui a été inspiré par la chanson Radio Ga Ga du groupe Queen. La jeune fille a commencé à se produire dans des clubs, puis dans des festivals. Elle a aussi écrit des chansons pour des artistes célèbres.

À l’époque, les tenues de scène de Lady Gaga n’étaient pas aussi sophistiquées, mais derrière ses robes provocatrices se cachait déjà l’intention de se distinguer parmi la multitude d’artistes...

“Ça ne me plaisait pas de devoir faire ‘normal’, et pas comme je le sentais vraiment. C’est pourquoi j’ai pris autant de plaisir à m’exprimer de cette manière. Ce que je n’avais jamais fait auparavant était juste génial, et c’est comme ça que je me sentais finalement moi-même.”

The Fame, 2008

En 2008 sort le premier album de la chanteuse, intitulé The Fame, qui la propulsa instantanément au sommet de la gloire. Just Dance et Poker Face restent longtemps au top des ventes mondiales. C’est la même année que Lady Gaga fit sa première grande tournée.

À cette époque, on se souvient immédiatement de la chanteuse pour son style, encore peu frappant, mais déjà très original. Beaucoup de maquillage, de longs cheveux blonds platine, de faux cils, des accessoires accrocheurs, des couleurs vives, et des robes aux coupes inhabituelles, font immédiatement l’objet de discussions. Le web est alors submergé de vidéos et de tutoriels expliquant la manière de reproduire à la maison la coiffure de la chanteuse : le nœud de cheveux.

“Ce n’est qu’après avoir présenté ma musique au monde entier que j’ai pu me regarder en face, respecter mon incohérence avec les normes, et accepter la manière dont j’avais été traitée en tant qu’enfant, et comment cela m’avait affectée.”

The Fame Monster, 2009

Un an plus tard sort le mini-album The Fame Monster, qui raconte l’envers du décor, le côté sombre de la gloire. Lady Gaga elle-même a comparé ses deux albums au yin et au yang. Dans les chansons de son deuxième album, la chanteuse a changé sa vision des choses et les émotions qu’elle avait vécues au cours des deux dernières années de sa carrière artistique.

Ses robes devenaient de plus en plus originales, extravagantes et provocantes. Tu te souviens de sa fameuse robe de viande ? Selon la chanteuse, c’était le reflet de la lutte pour les Droits de l’Homme. À l’époque, Lady Gaga était surnommée “la reine du scandale” ou la “maman monstre”. Elle nous a également fait comprendre à tous que la musique et la mode sont indissociables pour elle.

“Pour moi, la mode, l’art et la musique ont toujours été une sorte d’armure. Avant, je pensais sans arrêt au fait de fuir et d’entrer dans une nouvelle peau. Et à chaque fois que je changeais de peau, c’était comme prendre une douche : je lavais tout et je devenais quelque chose de nouveau.”

Born This Way, 2011

En 2011, la chanteuse a sorti un nouvel album studio : Born This Way. Si les deux albums précédents parlaient de gloire, celui-ci touchait aux thèmes de la liberté, de l’individualité, du féminisme et de la religion. La même année, Lady Gaga est entrée dans le Livre Guinness des records pour être “la femme la plus recherchée sur Internet”.

La chanteuse continue alors de faire des expériences et de surprendre le public à chaque occasion. Chaque apparition publique suscite l’intérêt et la surprise. Toutes ses nouvelles tenues semblent alors mettre l’accent sur le thème de la renaissance, sur lequel est basé son nouvel album. À noter que la chanteuse assiste à ce moment à plusieurs événements déguisée en son alter ego masculin.

“Si vous me demandez ce que je veux faire, je vous répondrais que je ne veux pas être une célébrité, je voudrais faire autre chose. Je n’ai jamais voulu être belle sur scène et chanter quelque chose que nous avons tous déjà entendu auparavant. Je préfère parler de trahison, de pardon et d’incompréhension, vraiment parler à mes fans, et découvrir ce dont la société a réellement besoin. Si je pouvais être un leader, je le serais.”

Artpop, 2013

Son album suivant, Artpop, qui sort en 2013, se retrouve immédiatement en tête des ventes internationales, mais il fait l’objet de critiques controversées. Certains considèrent qu’il est sous-estimé en raison de l’attitude subjective portée à l’égard de la personnalité de la chanteuse, et pour Lady Gaga elle-même, cet album est l’incarnation d’une “mise à nu” de ses sentiments.

Dans son style vestimentaire, la chanteuse reste encore fidèle à elle-même : des motifs, des textures et des détails inhabituels sont toujours très présents dans ses robes. Cependant, l’élégance et la féminité sont alors de plus en plus évidentes lors de ses apparitions.

“Quand on devient une star, il faut faire avec le système, surtout dans l’industrie de la musique moderne. On participe à une véritable guerre médiatique. Être artiste est un véritable cauchemar, parce qu’il ne s’agit pas de musique, il s’agit de business. Et je ne suis pas comme ça. Après tout, ce que je suis au fond de moi, c’est une petite fille qui aime jouer du piano.”

Cheek to Cheek, 2014

En 2014 sort Cheek to Cheek, l’album jazz de Lady Gaga en duo avec Tony Bennett. La plupart des critiques l’ont qualifié d’intime et chaleureux. Lady Gaga a ici surpris un large public, par son talent et sa manière d’interpréter des grands titres du jazz.

Le style de la chanteuse commence alors à changer de manière plus radicale, plusieurs détails totalement inattendus apparaissent. Son image passe alors d’accrocheuse à élégante. Ses robes marquent encore les esprits, mais l’élégance et le luxe en deviennent les éléments prédominants. Curieusement, Lady Gaga devient alors le visage de campagnes publicitaires de nombreuses marques de mode, en passant de H&M à Versace.

“Je ne suis pas une marque. J’ai ma propre identité, unique, comme tout le monde. Et en fin de compte, c’est notre identité humaine qui nous unit tous. C’est ce qui génère la compassion et l’empathie, et c’est ce qui m’inquiète le plus à la fois : la bonté !”

Joanne, 2016

L’album Joanne, qui sort en 2016, porte le nom de la tante de Lady Gaga, décédée très jeune des suites d’une maladie. Dans ses chansons, la chanteuse ne se limite désormais plus à un seul style de musique et elle se concentre plus sur sa voix. Cet album parle de sa famille, de ses parents et des relations avec eux.

Le look de Lady Gaga devient de plus en plus simple. Il semble que sa simplicité la rende plus ouverte aux autres. L’armure protectrice dont elle parlait auparavant n’est désormais plus nécessaire. Cependant, la chanteuse rappelle parfois au public qu’elle est toujours Lady Gaga, en réapparaissant dans l’une de ses fameuses tenues extravagantes et provocantes.

“Je suis qui je suis à cause de ma famille, et j’ai longtemps eu honte de ma rébellion. Mais j’ai fini par réaliser que ma force intérieure vient de ceux qui étaient là avant ma naissance, et de tout ce que ma famille, et les familles qui l’ont précédée, ont vécu.”

A Star Is Born, 2018

En 2018, Lady Gaga enregistre la bande originale du film A Star Is Born, qui est le premier film de Bradley Cooper. L’album connaît un immense succès, et devient même un véritable fil conducteur à ce stade du parcours artistique de Lady Gaga.

L’apparence de la chanteuse est de plus en plus élégante. Ses différentes tenues et ses robes de haute couture sont dignes d’une diva. La chanteuse a maintenant l’air très féminine, raffinée, et sublime. Elle a aussi l’air très naturelle.

“Mes chansons reflètent toutes qui je suis sur le moment, et où j’en suis dans ma vie.”

Triomphe, 2019

Depuis le début de l’année 2019, Lady Gaga continue de récolter les fruits de son travail effectué pour le film A Star is Born. Fin février, elle a remporté trois Grammy Awards, un Golden Globe, le prix de la British Academy of Film and Television Arts, et un Oscar. C’est un véritable triomphe pour elle !

Au cours d’une carrière de plus de 12 ans sous le nom de Lady Gaga, la chanteuse et actrice en est arrivée à la conclusion que, maintenant, elle n’a plus rien à prouver à personne. Aujourd’hui, c’est une femme forte et prospère qui ne veut pas se reposer sur ses lauriers. Et l’évolution de son apparence est en fait le témoin du combat intérieur d’une personne contre ses propres peurs et émotions, ainsi que la victoire sur ces dernières.

“Il fut un temps, j’avais un petit ami qui me disait que je ne réussirais jamais, que je ne serais jamais nommée pour un Grammy, que je ne réussirais jamais avec mes chansons, et il me rappelait constamment qu’il s’attendait à ce que j’échoue. Et j’ai fini par lui dire qu’un jour, quand nous ne serions plus ensemble, il ne pourrait plus commander un café sans entendre mes chansons sur les haut-parleurs, ou me voir à la télé.”

Bonus

Lors de la cérémonie des Oscars de 2019, Lady Gaga est apparue en portant un collier dont la pièce principale était le célèbre diamant Tiffany (Tiffany Diamond) faisant 128,54 carats, d’une valeur de 23 millions de livres sterling. Avant Lady Gaga, seules deux femmes sur cette planète ont eu l’occasion de porter un bijou comprenant cette pierre. La dernière d’entre elles était l’actrice Audrey Hepburn. Cet honneur, décerné à Lady Gaga par le joaillier mondialement célèbre, est une autre preuve de la reconnaissance du style inimitable de la chanteuse.

“Lady Gaga est l’ultime créatrice, innovatrice et briseuse de règles. Je suis ravie qu’elle porte le légendaire diamant Tiffany sur le tapis rouge pour la première fois depuis sa découverte, il y a 141 ans.”

Que penses-tu de la créativité et de la personnalité de Lady Gaga ? As-tu changé d’avis sur la chanteuse après avoir lu cet article ? Elle a peut-être toujours été un exemple positif pour toi ? Laisse ton avis dans les commentaires, et partage cet article autour de toi !

Photo de couverture YouWillNeverBeFamous / facebook